• Julie Loreto

Pourquoi et comment faire un cahier des charges ?

Mis à jour : 9 nov 2019



As-tu déjà eu cette impression, lors d'une conversation, que ton interlocuteur ne comprenait rien à ce que tu lui racontais ? Ou encore qu'il avait peut-être mal interprété tes paroles ? Dans ces cas-là, la discussion n'aboutit sur jamais rien de bien concluant. Soit on se dispute, soit on s'enfonce encore plus dans le quiproquo car on n'a pas compris que l'autre n'avait pas compris, soit on dit ok stop et on reprend depuis le début, en s'efforçant d'être plus précis et en s'assurant que tout est bien compris.


En graphisme, et dans toute démarche de création de projet, on peut assimiler cette étape au cahier des charges. Étape quelquefois négligée dans le processus de création graphique, l'élaboration du cahier des charges est pourtant une étape primordiale pour encadrer tout type de projet, faciliter la relation entre le prestataire et son client, et garantir un résultat à la hauteur des attentes du client.


A la fin de cet article, tu trouveras mon cahier des charges vierge en téléchargement gratuit, à compléter pour ton projet.



1. QU'EST-CE QU'UN CAHIER DES CHARGES ?


Un cahier des charges, aussi appelé brief créatif, est un document mis en place entre le prestataire et le client, qui décrit le détail de la prestation et explique clairement tout ce que tout le monde doit savoir à propos du projet en question. Il est donc essentiel à une bonne relation entre le client et son graphiste, puisqu'il pose les bases sur lesquelles chacun pourra se référer.

Il doit être le plus précis possible. Il contient une présentation détaillée du projet, la liste des besoins, les objectifs visés et les contraintes diverses liées à la création du projet.


De mon point de vue, le cahier des charges est aussi une des choses qui différencie graphiste et artiste. Alors que l'artiste exerce son art pour créer du beau, le graphisme ne relève pas seulement de l'esthétisme. Le graphiste, qui peut avoir une sensibilité artistique, répond avant tout à un brief. C'est la distinction entre arts plastiques et arts appliqués.



2. À QUOI ÇA SERT UN CAHIER DES CHARGES ?


Comme précisé ci-dessus, le cahier des charges est un document qui va guider la demande dans le but d'être plus efficace, plus performant et de faire gagner du temps aux différents intervenants dans la compréhension du projet. Finalement, ce document est aussi utile au client qu'au graphiste.


Pour le graphiste, c'est le moyen d’officialiser la relation avec son client, de comprendre son projet en ayant une vision globale et précise de ses attentes mais aussi d’établir un devis cohérent. De plus, tout au long de la mission, le brief servira de référence pour prendre les bonnes directions, respecter les valeurs de l’entreprise et la représenter de la meilleure façon possible.


Pour le client, c'est le moyen de mettre à l'écrit tous les points importants à connaître pour mener à bien le projet et de faire le point sur ses besoins réels. Par ce biais, il s’assure aussi que le graphiste a bien saisi toutes les informations utiles pour travailler correctement car il aura compris les enjeux de la mission.


« Mon client m'a donné carte blanche ! C'est trop bien ! »

« Euh... tu es sûr ? »

On a tendance à croire que donner carte blanche à son graphiste, c'est une bonne chose. Qu'en penses-tu ? Moi je déteste quand un client me dit « Tu as carte blanche, surprends-moi ! ». Tout simplement parce qu'en tant que graphiste le design n'est pas la finalité, il sert toujours un objectif. Sans cet objectif, je ne sais pas où je vais. Le client non plus et il y a de graanndes chances pour qu'on ne soit pas du tout sur la même longueur d'onde. Donc c'est du temps perdu.


3. QU'EST-CE QU'ON MET DEDANS ?


La rédaction d’un cahier des charges complet et structuré n’est pas forcément évidente pour tout le monde. Mon conseil c'est de se mettre à la place du graphiste : pars du principe qu'il ne te connaît pas, ne sais pas ce que tu fais, quelles sont tes valeurs, n'a pas conscience de tes contraintes, etc... il faut TOUT lui dire ! :)

Pour te guider dans cette démarche, voici les informations qui, selon moi, doivent apparaître lors de la rédaction d’un cahier des charges pour un projet graphique :

L'entreprise

Avant toute chose, en tant que graphiste j’ai besoin de savoir qui est mon client. Cette première présentation se doit d’être aussi complète que possible car tout peut être utile pour mieux te cerner :

Raison sociale

Équipe

Coordonnées

Secteur d'activité

Concept de l'entreprise

Histoire

Supports de communication existants ou charte graphique


La cible

Il est important de définir les personnes que tu souhaites toucher et à qui s’adresse ton projet. N'hésite pas à rentrer dans le détail en étant aussi précis que possible sur tous les aspects qui peuvent être pertinents :

Âge

Sexe

Classe sociale

Localisation

Habitudes de consommation

Centres d'intérêt

Canal d’acquisition


Les valeurs de l'entreprise

Souvent, que ce soit pour un logo ou un support de communication, le graphisme s'appuie sur les valeurs de l'entreprise, c'est pourquoi je demande toujours à mes clients de me donner 3 adjectifs ou plus pour définir son entreprise.


La concurrence

Je t'encourage à identifier la concurrence, à observer sa manière de faire et à indiquer qui elle est dans ton cahier des charges. Pas pour lancer le concours de qui est le meilleur, et ainsi tomber dans la spirale néfaste du "je suis nul" ou "cette personne est mon pire ennemi". Il y a de grandes chances pour que les personnes qui évoluent dans le même secteur d'activité que toi soient confrontées à des problématiques similaires aux tiennes. Il est donc intéressant de voir comment ils s'y prennent, ce qu'ils ont testé, ce qui fonctionne ou non, quelles démarches sont en phase avec ton entreprise et lesquelles ne le sont pas du tout. Tout ce travail de veille va nous permettre de nous positionner et de mettre en place nos propres actions pour ton entreprise.


Les objectifs et la stratégie de communication

Lorsque tu entreprends une action pour ton entreprise, il est important que tu gardes en tête l'objectif que tu souhaites atteindre, car cela va déterminer ta manière de communiquer et de mettre en place des actions au quotidien.


Le besoin

Cela semble évident mais il faut bien le mettre quand même. :) Quelles sont les prestations ou les supports de communication dont tu as besoin ?


Style graphique, exemples et contre-exemples

Si tu as déjà une petite idée du style graphique que tu imagines, il faut l'ajouter à ton cahier des charges. Il peut s'agir des couleurs dominantes, d'images qui représentent ton univers, d'une typographie ou d'une scénographie particulière.

Si tu n'arrives pas à déterminer ce qui te représentes, tu peux le faire dans le sens inverse : qu'est-ce qui ne conviendrait pas du tout ?!

N'hésite pas à ajouter des exemples ou contre-exemples en expliquant ce qui est pertinent et ce qui selon toi ne l'est pas.


Les contraintes techniques

Enfin, dernière partie mais pas des moindres, il y a plusieurs éléments techniques qui doivent impérativement apparaître dans ton cahier des charges.

Liste des livrables

Format

Types de fichiers

Délai idéal

Budget (si défini)

Voilà, tu as désormais toutes les clés pour rédiger ton cahier des charges.

Rappelle-toi que même si ce travail peut te sembler fastidieux et inutile, il a une vraie utilité autant pour toi que pour le graphiste en charge de ton projet. Il te permet de structurer ton projet et de le faire comprendre à ton graphiste.


Cahier des charges vierge à télécharger gratuitement ici !



66 vues